La détresse d’un enfant_ le désespoir de toute la famille_-pincipaleC’est le sentiment d’impuissance face aux crises de son enfant qui est le plus terrible à vivre comme parent. Le voir être malheureux et profondément démuni, ça nous crève le cœur. Personne n’a envie de vivre de la détresse sans pouvoir être rassuré. Grégoire et moi sommes conscients des grandes difficultés rencontrées par plusieurs enfants. Nous souhaitons outiller le quotidien des familles pour que tout le monde puisse retrouver un peu de paix

 

Une histoire qui pourrait être la vôtre

Dernièrement, on a découvert l’histoire de Marie, une maman qui se sentait désarmée et épuisée face aux explosions émotionnelles de sa fille. La gestion des émotions a toujours été un défi de taille pour son enfant, aller à l’école était un défi quotidien à relever. À la longue, elle a été chercher de l’aide de différents spécialistes parce qu’elle voulait que ça change. Mais rien n’avait donné de réels résultats. Elle voulait que son enfant retrouve sa joie de vivre, son confort intérieur. Elle n’en pouvait plus de la voir s’ancrer dans l’anxiété. Elle avait besoin de faire quelque chose de concret pour l’aider à gérer le tourbillon d’émotions et se sentir mieux à l’intérieur d’elle, pour éliminer ce sentiment d’impuissance.

 

Le but ultime des réflexes archaïques

Même s’il y a de l’adversité dans le monde où je vis, je sais que j’ai un refuge de sécurité sur lequel je peux toujours compter à l’intérieur de moi.La détresse d’un enfant_ le désespoir de toute la famille_04

Marie cherchait des solutions pour aider sa fille. Elle a commencé sa recherche sur le Web et elle est tombée par hasard sur les réflexes archaïques. Elle a rapidement reconnu sa fille lorsqu’elle a lu sur le manque d’intégration des réflexes. C’était elle, dans la description. Ce fut une révélation et un grand soulagement de comprendre. C’est comme si tout devenait clair et enfin possible. Il y avait une explication simple qui avait du sens. Dans le texte, on parlait de comportements associés au réflexe de Moro. Elle a su qu’il y avait quelque chose à faire pour améliorer les réactions vives et démesurées de sa fille.

 

La détresse d’un enfant_ le désespoir de toute la famille_02Le réflexe de Moro

Le réflexe de Moro a un rôle important à jouer chez l’humain. Chez le nourrisson, il est à l’origine et en pleine action. On le dit actif et il a le rôle de le protéger du danger et d’assurer sa survie. 

Suite à un bruit fort, une odeur, un changement brusque de position, le réflexe de Moro est automatiquement déclenché. Bébé crie pour appeler au secours et être en sécurité. Maman ou papa vient le consoler et le rassurer avec des caresses, des mots doux, une chanson.

Cette présence et ce contact d’amour et de bienveillance, lui permettent de se sécuriser et de revenir au calme. Au fil du temps, s’il reçoit cette sécurité dans diverses situations lorsqu’il en a besoin, ça lui permet d’intégrer et de nourrir sa propre sécurité intérieure pour développer, plus tard, en situation de stress, le sentiment d’être en sécurité dans l’insécurité

Teste la sécurité
intérieure de ton enfant

Télécharge gratuitement notre outil
d'évaluation et découvre les
conséquences possibles d'un manque
d'intégration des réflexes de
sécurité sur les comportements.

​L’intégration des réflexes

Les réflexes s’intègrent peu à peu pour laisser place à des comportements adaptés. Malheureusement, lorsqu’ils ne sont pas suffisamment intégrés, la personne a une faible résistance au stress. Les réflexes peuvent se réactiver à la moindre sensation d’inconfort puisque la sécurité intérieure et le sentiment de paix n’ont pas été bien assimilés chez l’enfant. Celui-ci réagit alors de manière démesurée dans de nombreuses situations dès qu’il sent que son équilibre interne est menacé.

Il peut donner la sensation de perdre le contrôle, de ressentir un état de panique, de ne pas savoir comment arrêter la crise. L’enfant se sent dépassé, dépourvu de solutions et se sent inadéquat et impuissant.

 

Les réflexes et l’état de l’enfantLa détresse d’un enfant_ le désespoir de toute la famille_03

L’enfant ne fait pas exprès et il n’y a pas d’intention cachée derrière son comportement.  Ses réflexes n’ayant pas terminé leur intégration, les fondations de sécurité intérieure sont plus fragiles et lorsqu’il vit un stress ou une situation déstabilisante, il sent qu’il glisse dans l’inconfort. Il peut devenir rigide, contrôlant, argumenter, s’opposer, devenir hypersensible jusqu’à l’arrivée d’une crise incontrôlable. La pression interne qu’il vit est très difficile à supporter. Son contenant de sécurité intérieure n’est pas assez grand pour gérer des situations nouvelles où on lui demande de s’adapter et de développer une forme de résilience volontaire. Ce n’est pas qu’il ne veut pas. Il ne peut pas.  

Passez du réactif au mode actif

Quand on décide de stimuler l’intégration de ces réflexes sur une base régulière dans des activités neurosensorielles, comme des jeux et des histoires qui connectent avec la réalité de l’enfant, on observe, dans la majorité des cas, une diminution de l’intensité de ces réactions nuisibles à son développement et à son bonheur.

Grâce à l’intégration des réflexes, l’enfant peut :

  • Retrouver une sensation d’apaisement
  • Reconnaître et mieux contrôler ses émotions
  • Avoir un équilibre émotionnel plus confortable
  • Se sentir en sécurité dans l’insécurité 
  • Ressentir la montée de la crise et la désamorcer 
  • Avoir plus de confiance en lui et les autres

Se débarrasser du sentiment d’impuissance

Marie ne se sent plus impuissante maintenant qu’elle comprend et accompagne sa fille dans l’intégration de ses réflexes. Elle nous a confié qu’elle se concentre sur les besoins et non sur les réactions. Que c’est beaucoup plus facile pour sa fille de faire un switch depuis qu’elle fait les mouvements avec elle. Ça aide à désamorcer, à lâcher prise et son cerveau peut passer à autre chose, il peut se déconnecter de ce qui avait provoqué la crise au départ. Sa fille de 8 ans intègre de plus en plus les mouvements du RESET. C’est une vraie bouffée d’air frais au sein de toute la famille.

Comme Marie, as-tu envie d’aider ton enfant à faire des exercices simples qui pourront lui permettre de se libérer des réactions nuisibles?

On t’invite à découvrir la formation qui a aidé Marie et sa famille: https://neurogymtonik.com/rockio-pepito-les-fondamentaux/

Tu peux aussi te joindre à nous sur Facebook. Nous avons une émission de télévision en direct tous les mardis.

Cette semaine, le sujet de l’émission: La face cachée de l’opposition et de l’hypersensibilité: mieux comprendre pour traverser les différentes situations de conflits intérieurs rencontrées par les enfants qui n’ont pas bien intégré leurs réflexes primitifs.

Teste la sécurité
intérieure de ton enfant

Télécharge gratuitement notre outil
d'évaluation et découvre les
conséquences possibles d'un manque
d'intégration des réflexes de
sécurité sur les comportements.

Rockio Pépito, les fondamentaux. Programme d'intégration ludique des réflexes archaïque lien à la sécurité intérieure (Moro et RPP).

Comment intervenir avec portée auprès d’enfants agités, angoissés, opposants ou hypersensibles sans te sentir surchargé?
Les réflexes primitifs: la pièce manquante du puzzle

X