Le-manque-de-jeu-responsable-de-l-immaturite-emotionnelle-principale Savais-tu que le jeu est une cure de jouvence pour le cerveau? Il produit un cocktail d’hormones de bonheur! De l’ocytocine, une des hormones responsables du bonheur. Il stimule également la sécrétions d’endorphines et modifie la structure des molécules et des cellules du cerveau. Ces modifications entraînent plus de connexions et une densification des neurones.

Les études démontrent également que plus on joue, plus le taux de cortisol, hormone reliée au stress, diminue.

 

Le jeu en baisse de 25%

Les statistiques démontrent qu’entre 1981 et 1997, le temps de jeu des enfants a diminué de 25%. Les pédiatres recommandent pourtant d’utiliser le jeu comme moyen principal d’apprentissage chez les enfants de 0 à 5 ans; le Ministère de la famille en a même fait un des principes fondamentaux de son programme éducatif.

 

Le jeu prépare à l’avenir

Women's Red and Black Sari Dress

C’est grâce au jeu que l’enfant devient un meilleur citoyen et l’adulte qu’il sera demain. Par le jeu, l’enfant développe sa capacité d’adaptation, son aptitude à résoudre les problèmes et ses comportements prosociaux. Il met en place les bases de sa personnalité et son aptitude à survivre dans le monde adulte sans la présence de ses parents; il développe en quelque sorte son autonomie dès l’enfance.

En jouant, les enfants apprennent à se contrôler, à négocier, à travailler en équipe, à attendre et à partager. L’absence de jeu chez les enfants génère alors des personnes isolées, centrées sur elles-mêmes et individualistes.

– Revue Être parents, 8 avril 2018 

 

Alors, pourquoi les enfants ne jouent plus?

Notre rythme de vie nous fait parfois oublier que le travail des enfants est de jouer. Une routine trop rigide et un rythme de vie trop exigeant laissent peu de place à la spontanéité, au plaisir et au jeu qui en découle. Il se peut que la routine du groupe dans lequel un enfant évolue soit même trop rapide ou inadaptée au rythme de l’enfant et que cela lui cause problème pour apprendre à jouer. Pour certains enfants, il est difficile de s’éloigner de l’adulte et de la sécurité affective qu’il représente pour jouer. Ainsi, initier un jeu seul ou en groupe d’enfant est plus dur.

 

Teste la sécurité
intérieure de ton enfant

Télécharge gratuitement notre outil
d'évaluation et découvre les
conséquences possibles d'un manque
d'intégration des réflexes de
sécurité sur les comportements.

Le manque de jeu, responsable de l’immaturité émotionnelle?

Les enfants qui jouent peu sont souvent timides, doutent d’eux-mêmes et ressentent de la honte dans toutes les nouvelles situations. Dans ces situations, c’est difficile pour les enfants de se découvrir des talents, intérêts et d’explorer leur potentiel.

Comme la plupart des compétences sociales sont acquises pendant l’enfance et par le jeu, un enfant qui joue peu ou pas aurait de grandes lacunes sociales. L’enfant apprend également sur lui et développe son intelligence émotionnelle durant les jeux symboliques. Les expériences où il surmonte ses peurs et vit des réussites enrichissent son subconscient et l’aide à gagner confiance en lui. Ainsi, l’immaturité émotionnelle et le manque d’autonomie découlent de l’absence de jeux durant l’enfance.

 

Comment stimuler le jeu chez l’enfant?

1- Faire de la place au jeu. Offrir aux enfants des plages horaires réservées au jeu et du matériel diversifié et qualité favoriseront son intérêt pour le jeu.

2- Établir une relation de confiance. L’enfant pourra s’éloigner de l’adulte plus facilement pour jouer seul. Cette relation s’établira par des moments dans la journée où tu seras entièrement à sa disposition. Autrement, il cherchera sans cesse l’approbation de l’adulte, même pendant ses périodes de jeu libre.

3- Observer les enfants. C’est nécessaire afin d’adapter les moments de jeu, et aussi son environnement de jeu à ses intérêts et ses comportements. S’il utilise difficilement son imagination avec les nouveaux jouets ou les jouets plus abstraits, supporte ses jeux. Entre dans son jeu en proposant des fonctions connues à du matériel qui lui est inconnu.

4- Attention à la surstimulation. En offrant des jouets passifs (Qui permettent à l’enfant d’être actif) comme des blocs, des voitures, des poupées, … sans lumières, sons ou effets spéciaux et en favorisant un maximum de périodes où l’enfant joue seul, il apprendra à s’occuper et à utiliser sa créativité.

Photo of Children Playing With Dry Leaves

En bref, le jeu permet de:

  • Engendrer de la motivation, de la concentration et de l’ouverture face à la vie en raison du plaisir ressenti.
  • Développer toutes les sphères de l’enfant, notamment les habilités manuelles et intellectuelles
  • Découvrir ses champs d’intérêts et s’épanouir
  • Développer les habilités de travail en groupe

  

Et si l’enfant ne veut pas jouer?

  • Laisser de longues périodes à l’enfant pour organiser son jeu et le vivre pleinement.
  • S’ennuyer permet d’apprendre à s’occuper
  • Prévoir des moments de jeux libres à l’horaire
  • Éteindre la télévision et retirer les distractions
  • Illustrer les idées de jeux par des pictogrammes pour aider l’enfant à choisir

Le jeu est bénéfique pour tous, enfants comme adultes. J’ai envie de te lancer le défi de t’asseoir avec un enfant et le laisser vous transporter dans son jeu. Vous verrez, jouer ça fait du bien au cœur et à l’esprit!

Toi, as-tu joué aujourd’hui?

 

Références:
http://rire.ctreq.qc.ca/2018/12/pouvoir-jeux/
https://www.educatout.com/edu-conseils/strategie-apprentissages/l-enfant-passif-comment-le-motiver.htm
https://www.educatout.com/edu-conseils/strategie-apprentissages/l-enfant-qui-ne-joue-pas.htm
https://apprendre-par-le-jeu.com/limportance-du-jeu-dans-le-developpement-de-lenfant-2/
https://etreparents.com/6-consequences-de-labsence-de-jeu-chez-enfants/

Bientôt disponible!

Inscris-toi ici pour recevoir en primeur l'offre de pré-lancement.

Rockio Pépito, les fondamentaux. Programme d'intégration ludique des réflexes archaïque lien à la sécurité intérieure (Moro et RPP).

Comment intervenir avec portée auprès d’enfants agités, angoissés, opposants ou hypersensibles sans te sentir surchargé?
Les réflexes primitifs: la pièce manquante du puzzle

X