Stress, angoisse, opposition, crises… Réussir à passer au travers sans t’essouffler

Stress, angoisse, opposition, crises… Réussir à passer au travers sans t’essouffler

Enfin une tempête! Quelle opportunité de cultiver l’amour!

par | Fév 1, 2021 | Activité physique, Apprentissage, Danielle Larocque, Sens

Tout d’abord, février sonne le mois de l’amour; l’amour de soi, des autres, du vivant autour de soi.

C’est une période propice à s’offrir des moments pour soi, qu’ils soient vécus seul ou partagés avec les autres.

Des moments pour se faire du bien, pour entrer en relation avec son moi profond, qui ne demande qu’à être écouté.

Récemment, j’ai profité de la première vraie tempête de l’hiver

Par la suite, elle m’a offert une belle opportunité, celle d’ouvrir mon cœur. C’est ce que je te partage à l’instant.

Quelle belle tempête! Enfin une vraie tempête avec beaucoup de neige! Je me suis dit: «Enfin une tempête de neige! Quelle belle opportunité de cultiver l’amour!» Il y a quelques jours, j’ai lancé le défi suivant à mes amis: créez votre bonhomme avec la seule règle: avoir du plaisir. Rendez-vous virtuel à 19h00 en fin de journée et partage de photos de nos bonhommes de neige.

Par ailleurs, je t’écris au moment où j’ai terminé ma création, en partenariat avec mon conjoint. Beau partage entre nous deux: tâches complémentaires, idées lancées sans attente, une belle expérience de couple, en sortant de notre mode d’interaction habituel.

Wow! En temps de pandémie, sortir de son ordinaire nous a fait beaucoup de bien, cela a entretenu notre capacité d’écoute. Faire le plein d’écoute en ce moment n’est pas de trop! L’écoute fait partie des moyens pour prendre soin de sa relation. J’en ai profité à plein.

Enfin une tempête! Quelle opportunité de cultiver l’amour !

Pendant l’élaboration du bonhomme de neige, je me suis sentie transportée par la beauté de la nature environnante. Arbres gorgés et parés de neige, douceur de la température, neige collante mais pas mouillante: tout y était. À plusieurs reprises, j’ai pris le temps de ressentir la connexion avec mon environnement, avec la beauté, l’harmonie. J’ai pris une pause de l’agitation et je suis devenue émue: toute une méditation dans l’action.

 

Prendre le temps d’être là, dans le moment présent;
tout un moment d’écoute avec moi-même!

Enfin une tempête! Quelle opportunité de cultiver l’amour ! De plus, cette méditation d’attention focalisée sur la beauté a eu comme résultat, au moment où j’écris ces quelques lignes, de me sentir calme et vivifiée.  Je perçois de l’espace, de la légèreté à l’intérieur de mon thorax. Je sens la Vie présente, couler en moi comme une rivière dans chaque méandre de mon être. Il y a longtemps que je ne me suis pas permis cela. Oui, je me suis donnée la permission; cela m’a conduit à renouer avec un plaisir d’enfant gravé en moi.  Je me sens moi-même; comme le dirait Frank Lopvet: «J’étais là où ça pousse pour moi». Ouf, parfois, il y a tant de détours pour y arriver; mais là, pas d’effort, simplement une porte ouverte franchie aussi facilement que faire un pas.

Prendre le temps de partager

De la même façon, je me donne la permission de partager cette expérience. Pour écrire cet article, fait rare, j’ai plongé dans ma zone personnelle plutôt que professionnelle, plus cérébrale. Présentement, ce que je ressens, c’est le lien universel qui nous unit tous; j’écris avec élan, connectée avec toi plutôt que pour toi. Belle expérience du cœur qui célèbre l’Amour, la Vie.

Jouer dehors, même l’hiver

Je ne saurais trop te recommander d’oser faire un pas vers toi-même et de sortir dehors. Peu importe la manière, la neige t’attend.  Sors tuque et mitaines. Marche, skie, patine, glisse, observe les oiseaux, sens l’air frais sur ta peau, joue avec la neige, etc. Profite de la saison hivernale pour créer, respirer, te défouler, t’accorder un moment pour toi, sans attente, mais en réceptivité. Comme l’écrit Sylvie Bernier, ex-championne olympique: le plaisir, la détente et le bien-être seront au rendez-vous.

Au final, je me suis dit : «Enfin une tempête de neige! Quelle opportunité de cultiver l’amour!

Enfin une tempête! Quelle opportunité de cultiver l’amour !

C’est une invitation au bien-être, à la folle aventure de l’Amour… l’amour de soi et des autres!!!

Les opportunités existent.  Quelles sont tes opportunités?

 

 

Références:

https://www.ecoutetoncorps.com/fr/ressources-en-ligne/chroniques-articles/comment-lecoute-peut-grandement-ameliorer-les-relations-de-couple/
https://neo.uqtr.ca/2020/06/22/les-conflits-de-couple-a-lheure-de-la-pandemie/
https://wkww.youtube.com/watch?v=rd147079ok0 conférencier français en lien avec l’acception de soi
https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2020-12-23/profitons-du-plaisir-de-bouger-pour-se-sentir-mieux.php
https://www.canalvie.com/sante-beaute/remise-en-forme/sports-et-entrainement/un-des-antidepresseurs-les-plus-puissants-du-monde-1.963547

 

Articles similaires

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Rockio Pépito: les fondamentaux

Transformer et régulariser l’insécurité chez les 0-12 ans avec l’intégration ludique des réflexes archaïques.

 

Pourquoi tant d’opposition, de stress, d’angoisse, d’agitation et d’hypersensibilité chez les 0-12 ans? Et si c’était des réflexes non-intégrés?

Les professionnels de la santé dénombrent de plus en plus d’enfants agités, stressés, opposants, angoissés, intenses, impulsifs, déconnectés, évitants, qui figent, s’isolent, sont hypersensibles ou désorganisés… Bien souvent, ces comportements peuvent indiquer un manque d’intégration des réflexes de sécurité.

3 Commentaires

  1. Claire Timmermans

    Les opportunités oui … l’humain a plus d’un tour dans son sac , ce qui cherche à s’exprime en nous trouve un chemin auquel nous n’aurions pas pensé , que nous n’aurions pas vécu sans toutes ces restrictions : « ça » s’exprime , « ça » respire , « ça » danse , « ça » partage autrement … à travers la distanciation techno-sanitaire . Je retrouve la complicité avec ma chatte vu que je suis à la maison depuis des semaines … nous allons nous promener . Moins de happages de l’extérieur pour une qualité d’intériorité et de présence à soi et à la maisonnée .

    Réponse
    • Cindy Boiteau

      Merci Claire de ton partage. Oui ce temps est un précieux appel à développer la qualité d’intériorité et se déposer au centre de son centre. On se rends comte aussi de la distance entre le « je  » et la « ça », cette intelligence de vie qui nous fait respirer, aimer, ressentir et vivre 🙂

    • Danielle Larocque

      Merci Claire pour ton partage. Je suis ravie que tu puisses vivre une présence à toi et à ta maisonnée, que tu profites bien d’être dehors. Bonne continuation! Ton commentaire me fait chaud au cœur. 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Infolettre

Reçois gratuitement des outils et des ressources pour améliorer et prévenir les difficultés d’attention, d’apprentissage et de comportement des enfants (0-12 ans)

Nouvelle formation incluant le RESET

Comment aider l’enfant stressé et le sécuriser tout en restant zen!

⭐ Connais-tu Rockio Pépito? ⭐

Rockio, c’est le superhéros de la sécurité intérieure. Lui aussi vivait de l’anxiété, de l’opposition et de l’hypersensibilité… Jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il n’en était pas responsable, que son réflexe de Moro et de RPP en était la cause de ses problèmes! 😮
👉 En savoir plus sur Rockio…

X