Est-ce qu’un enfant calme et silencieux est nécessairement synonyme d’un enfant heureux?

Posez-vous la question: un enfant qui est toujours zen et toujours calme au stress, au moindre changement. Est-ce possible? Ça serait surprenant !

On a probablement affaire à un réflexe de paralysie par la peur caché derrière cet état de calme.

Un quoi?

C’est le sujet de la capsule: le réflexe de paralysie par la peur (RPP). On va voir les conséquences possibles sur les systèmes émotionnel et sensorimoteur et sur le traitement sensoriel.

Teste la sécurité
intérieure de ton enfant

Télécharge gratuitement notre outil
d'évaluation et découvre les
conséquences possibles d'un manque
d'intégration des réflexes de
sécurité sur les comportements.

Qu’est-ce que le réflexe de paralysie par la peur (RPP)?

C’est une réaction spontanée, qu’on ne contrôle pas, suite à un stimulus. C’est un réflexe de protection du danger, de survie, pour assurer notre sécurité. Il émerge in utero.

Si la mère, pendant la grossesse, vit un stress intense, elle sera aux aguets; le fœtus restera pris dans la réaction de retrait et le RPP restera actif. Celui-ci viendra affecter la maturation du système nerveux, fragiliser l’estime de soi et aura un impact sur tous les réflexes qui se mettront en place plus tard dans le développement.

Les conséquences du RPP sur la sphère émotionnelle

Un enfant qui a un RPP actif est dans un terrain hyper insécure, dans un terrain d’anxiété. Il est très fragile, parce que sa sécurité intérieure est toute petite.

Il ne peut pas gérer le changement, tolérer le changement de routine : ça le déstabilise beaucoup trop.

En stress, ces enfants figent sur place, comme un bloc de glace. Ils peuvent avoir aussi de la difficulté à parler devant un groupe.

 

Les conséquences du RPP sur le système sensorimoteur et le traitement sensoriel

Ce sont des enfants hypersensibles au toucher, un frôlement léger peut les faire réagir.

D’ailleurs, ce sont des enfants qui peuvent paraître calmes, qui emmagasinent les stimuli sensoriels et qui finissent par exploser, parce que le système est surchargé. Les parents et les intervenants, souvent, n’arrivent pas à mettre le doigt sur le déclencheur; c’est souvent un signe que l’enfant vit une surcharge sensorielle et que le réflexe de paralysie par la peur est probablement actif.

On peut observer aussi une hypersensibilité face à la lumière et aux sons soudains, aux bruits, au toucher, aux odeurs, à la texture des aliments… Ce sont toutes des choses qui peuvent faire réagir un enfant dont le RPP n’est pas bien intégré.

 

Et le système vestibulaire, lui ?

Également, on peut remarquer un système vestibulaire un peu plus fragile. Les enfants seront étourdis plus facilement, peuvent avoir le mal des transports.

Ça fait un tour rapide des conséquences possibles d’un RPP qui n’a pas terminé sa maturation. On n’a pas besoin d’avoir toutes les conséquences pour avoir un RPP actif, seulement quelques-unes.

 

Que peut-on faire ?

Tout d’abord, sécuriser l’enfant, avec un toucher profond, et faire sentir à l’enfant qu’on est là, avec lui.

Si vous voyez un enfant calme et tranquille, prenez le temps d’aller valider : «Est-ce que ça va bien, en ce moment, à l’intérieur de toi? Je suis là : dis-moi ce que je peux faire pour t’aider. »

C’est le premier réflexe de sécurité à se mettre en place, c’est celui sur lequel les autres vont s’appuyer : il est fondamental.

 

La formation Rockio Pépito: intégrer les réflexes dans le ludique

La formation Rockio Pépito: Les fondamentaux est conçue pour stimuler l’intégration ludique des réflexes de sécurité et réduire les réactions d’agitation, d’opposition, d’angoisse, d’hypersensibilité, d’évitement, chez les enfants 0-12 ans. Et elle est maintenant en ligne!

Les mouvements ont été documentés avec des enfants. Ainsi, on voit tout de suite les bienfaits du mouvement chez l’enfant.

On a eu le bonheur de créer cette formation avec une équipe multidisciplinaire de 10 spécialistes en santé et en éducation.

 

Ce qu’on observe

Les comportements se calment, l’hypersensibilité diminue, la sécurité intérieure s’installe ou se réinstalle, la résilience augmente, des habiletés d’autorégulation se développent pour être plus en équilibre et apte à gérer le stress et le changement.

Rockio Pépito, les fondamentaux. Programme d'intégration ludique des réflexes archaïque lien à la sécurité intérieure (Moro et RPP).

Comment intervenir avec portée auprès d’enfants agités, angoissés, opposants ou hypersensibles sans te sentir surchargé?
Les réflexes primitifs: la pièce manquante du puzzle

X