Shares

L’intégration des réflexes est une clé essentielle pour accéder à l’habileté d’apprendre facilement, de gérer efficacement ses émotions et impulsions et de répondre aux défis de la vie avec plus de facilité. L’intégration incomplète des réflexes, qu’elle soit de faible ou d’intensité sévère, a démontré l’émergence des conséquences suivantes :

  • Le TDA/H.persistence of infant reflexes beyond their time
  • L’autisme.
  • Anxiété/ sentiment d’être dépassé.
  • La dépression.
  • Des difficultés d’apprentissage.
  • Des retards de développement.
  • Des troubles d’intégration sensoriels.
  • Des troubles du traitement visuel et auditif.
  • Des problèmes de comportement.

Qu’est-ce que les réflexes infantiles?

Boys Writing 2Ce que l’on entend par réflexe c’est un mouvement instinctif, de nature réflexe et automatique qui contribue à la croissance, à la survie et au développement de l’enfant. Certains d’entre eux peuvent être actifs tout au long de notre vie comme par exemple clignoter des yeux et respirer. Les réflexes infantiles sont déclenchés dans l’utérus et lors des étapes du développement moteur et s’intègrent de sorte à devenir inactif après l’âge de 3 ans.

La plupart d’entre nous sommes familiers avec les réflexes de succion et d’agrippement des bébés. Par contre, lorsque l’on veut identifier les réflexes qui agissent comme fondation au fait de se tourner à plat ventre, de ramper et de se déplacer à 4 pattes, la tâche devient un peu plus complexe. Les réflexes archaïques s’intègrent un à la fois suivant l’ordre précis des séquences du développement et permettent au bébé de passer d’un mouvement involontaire à un mouvement volontaire. Ainsi, des mouvements plus sophistiqués sont en place rendant le bébé plus en contrôle de ses mouvements.

Qu’est-ce qui brime l’intégration des réflexes ?

La recherche clinique a démontré que la présence de réflexes archaïques actifs chez l’enfant peut être le résultat des causes suivantes :

  • Manque de mouvement propre à la petite enfance – nous avons aujourd’hui de nombreux «bancs ou sièges de bébé » qui obstruent le besoin des nourrissons de bouger et de se déplacer. Les exemples incluent les transporteurs en plastique, les appareils de soutènement, parcs, balançoires, marcheurs, cavaliers, sièges d’auto, la télévision et les ordinateurs – tous entravent les possibilités de mouvement et limitent les mouvements instinctifs requis pour assurer le sain développement du cerveau.
  • Le stress de la mère pendant la grossesse, l’accouchement en siège, traumatisme de la naissance, accouchement avec calmant ou par césarienne.
  • Maladies, traumatismes, blessures et le stress chronique;
  • Toxines et métaux toxiques de l’environnement, complications avec les vaccinations et l’exposition à la pollution électronique.

Nous avons des preuves maintenant que des réflexes qui étaient complètement intégrés peuvent-être réactivés plus tard dans le cas de traumatismes, de blessures, d’exposition à des toxines et à des stress constant.

Référence: http://kl3.com.au/index.php/literacy/importance-of-integrating-reflexes
Traduction et adaptation par Cindy Boiteau, Enseignante et formatrice en Brain Gym ®

Articles similaires

Shares

Recevez un mouvement qui aide à intégrer un réflexe.

Les enfants le redemandent pour se calmer et s'endormir.

 

Ce mouvement aide à intégrer le réflexe spinal de galant. 

Bienfaits :

- Cet exercice stimule le système vestibulaire, éveille le cortex cérébral,

- Diminue l’hyperactivité, apporte une détente émotionnelle (tous essentiels à l’amélioration de l’attention).

- Diminue l'agitation, travaille le tonus musculaire et améliore la posture.

Vérifier votre boîte de réception ou vos courriels indésirables afin de confirmer votre inscription et recevoir le mouvement rythmique.

Shares
Share This