Saviez-vous qu’au Canada, seulement 9% des enfants font suffisamment d’exercice physique chaque jour? Pourtant, bouger est essentiel pour apprendre.

Lorsque votre enfant gigote en faisant ces devoirs, il stimule les zones d’éveil et d’attention de son cerveau. Il devient plus attentif et disponible pour les apprentissages.

Regardons ensemble les nouvelles avancées des neurosciences sur le rôle essentiel du mouvement dans le processus d’apprentissage.

« Je pense, donc je suis. »

Voici l’héritage de René Descartes, penseur et philosophe, énoncé en 1637, qui est venu influencer et embrouiller les courants pédagogiques sur plus de trois siècles! Ainsi, on a longtemps cru, à tort, que l’apprentissage se faisait uniquement par la tête!

Ce que les plus récentes recherches en disent

Les neurosciences jettent un regard nouveau sur l’apprentissage. Les récentes recherches démontrent que l’utilisation du mouvement et du jeu sont les meilleurs moyens pour aider l’apprentissage et faciliter l’acquisition de connaissances.

Plusieurs recherches sur les troubles du langage, conduites par des spécialistes en optométrie fonctionnelle et en développement sensori-moteur, ont abouti à la conclusion suivante: le mouvement est essentiel pour la maturation des jeunes enfants, puisqu’il éveille les sens et le cerveau.

Vous avez aimer le concept de Brain Gym?

Vous aimerez la pédagogie neurosensorielle et Rockio Pépito: La sécurité intérieure!

Prenons exemple sur les bambins

Avez-vous déjà remarqué que l’apprentissage, par exemple celui de la langue maternelle, se fait autant de façon kinesthésique que cognitive?

Observez bien: un bambin qui manipule un objet qu’on vient de lui nommer (disons une pomme) retiendra plus facilement le mot et le concept que si on lui montre l’objet sans lui permettre de le toucher.

Stimuler les neurones visuels et tactiles

Les neurones «visuels» et «tactiles» collaborent pour former de nouvelles connexions dans le cerveau. Ces données sont emmagasinées dans la mémoire, dans un « dossier pomme ». Ainsi, dès que l’on pense à une pomme, les zones motrices (la mémoire du toucher) et sensorielles du cerveau s’activent et nous donnent accès à une multitude d’informations.

Bouger, tâter, explorer: le mouvement aide à intégrer les concepts et à les retenir, favorisant ainsi les apprentissages!

«Lorsque des petits Américains apprennent le français en mimant les mots avec les mains, leur mémorisation du vocabulaire est meilleure…»[1]

Concrètement, que peut-on faire?

Vous aimeriez faciliter les mécanismes d’apprentissage, développer la motivation et optimiser la qualité d’attention de votre enfant ?

Si vous souhaitez ajouter une «plus value» en classe ou lors de la période des devoirs, les mouvements de Brain Gym, qui stimulent la pensée par le corps, seraient vraiment utiles pour vous!

Des mouvements intelligents!

Les exercices développés par Dr Paul Denisson ont été conçus pour impliquer le corps dans l’apprentissage, dissoudre le stress et améliorer la qualité de l’attention et de l’écoute.

Cette approche propose 26 mouvements qui permettent de stimuler les principales fonctions cérébrales impliquées lorsqu’on apprend.

Le programme stimule les systèmes vestibulaire et proprioceptif, ce qui réveille le cerveau et améliore l’attention et la mémorisation.

En classe

Les enseignantes ayant essayé le Brain Gym avec leur groupe ont remarqué un changement dans le climat de classe: l’ambiance est positive, les élèves sont motivés et heureux!

Le projet Brain Gym en classe d’une enseignante.

Voyez tout de suite les résultats!

Faites l’expérience de la petite routine de Brain Gym. Vous risquez d’être étonné par son efficacité; pas surprenant qu’elle connaisse un succès international!

[advanced_iframe src= »https://eepurl.com/gi0o6v » width= »100% » enable_external_height_workaround= »true »]

Descartes et ses adeptes du «raisonnement» n’avaient pas les moyens techniques que nous avons aujourd’hui. S’ils avaient pu voir que l’utilisation du corps permet d’apprendre plus efficacement, ils en auraient probablement déduit cette maxime: «Je bouge, donc je pense, donc je suis!»

Envie d’en apprendre plus sur des outils simples et efficaces? Surveillez nos conférences et ateliers à venir.

Vous avez aimer le concept de Brain Gym?

Vous aimerez la pédagogie neurosensorielle et Rockio Pépito: La sécurité intérieure!

Combo Brain Gym petite enfance et école

X
X