les-routines-et-si-c-etait-un-jeu-d-enfant6 Le «temps» est un mot simple qui définit un moment, une journée ou un mois. Pourtant, il devient anxiogène lorsque nous pensons au mot «routine» et que c’est l’heure de partir ou de mettre notre enfant au lit! Habituellement, c’est le moment où l’enfant nous voit devenir fébrile, voire impatient, et qui le pousse à se désorganiser alors que ce n’est vraiment pas le moment! Je ne vous apprends rien de nouveau en vous disant que l’enfant absorbe nos émotions d’adulte et les exprime à sa manière, soit par une crise ou des pleurs. Alors, comment faire pour voir ces moments comme un jeu d’enfant? C’est très simple! Prenons quelques minutes pour faire la lumière sur ces «fameuses» routines.

 

L’enfant apprend par le jeu

Ne vous inquiétez pas, jouer ne signifie pas ajouter du temps à votre routine. Jouer, ce n’est pas compliqué! L’enfant apprend par des expériences positives et agréables et aussi par le plaisir qu’il en retire. Pourquoi ne pas prendre ces mots au pied de la lettre et se mettre à jouer avec lui durant les routines? Pourquoi ne pas rendre agréable un moment obligé de tous les jours? En plus d’éviter la gestion de crise, vous économiserez du temps et de l’énergie! Wow! Ça vous tente?

Commençons par le début. Le matin en vous réveillant, étirez les bras bien haut vers le ciel et prenez une grande inspiration. Dites un «Aaaaah!» tout en expirant. Essayez-le, ça fait vraiment du bien! Et votre enfant aura beaucoup de plaisir à trouver différents cris d’animaux pour vous faire rire. les-routines-et-si-c-etait-un-jeu-d-enfant5

Continuons. Déplacez-vous tel un animal pour aller déjeuner, montez les marches deux par deux, faites la brouette sur les mains pour aller vous préparer, programmez une minuterie pour vous chronométrer afin de battre votre record de matin en matin. Soyez proactif! N’ayez pas peur de vous entraider afin de toujours rester dans la collaboration et la bonne humeur.

les-routines-et-si-c-etait-un-jeu-d-enfant3 Entre chaque étape de la routine, utilisez le mouvement du «X» de Neuro Gym Tonik (debout, croiser le genou avec la main opposée et alterner) afin de rester concentré et réceptif jusqu’à la prochaine étape. Vous pouvez également utiliser des mouvements de yoga tels que Le chien tête en bas ou Le bébé cobra. Vos enfants vont adorer!

Continuez ainsi votre routine en ajoutant une course, un circuit avec des obstacles à contourner (objets qui sont déjà dans votre environnement), des sauts, différents déplacements comme marcher à reculons, et ainsi de suite au gré de votre imagination jusqu’au moment du départ. N’hésitez pas à demander la collaboration de votre petit trésor. Il vous aidera sûrement à construire et à développer ces étapes de la routine avec plaisir et enthousiasme.

 

Le mouvement: essentiel pour le bien-être

La commande de tous nos mouvements volontaires provient de notre cerveau. Une des régions les plus impliquées dans le contrôle de ces mouvements volontaires est le cortex moteur. Pour réaliser des mouvements dirigés vers un objectif, notre cortex moteur va recevoir de l’information des différents lobes du cerveau. Ainsi, il sera renseigné sur la situation du corps dans l’espace par le lobe pariétal, sur les objectifs à atteindre et le choix d’une stratégie appropriée par la partie antérieure du lobe frontal, sur les souvenirs d’anciennes stratégies par le lobe temporal, etc. les-routines-et-si-c-etait-un-jeu-d-enfant2

Pour rester attentif et réceptif aux consignes, l’enfant a besoin d’être en mouvement. Ainsi, il a accès à toutes les parties de son cerveau pour faire l’analyse de la demande et pouvoir se mettre en action. Exemple: que fait un enfant lorsqu’il est en pleine crise et qu’on essaie de le raisonner? Il explose davantage, car il ne comprend pas ce que vous lui dites. Son cerveau intelligent (le néo-cortex) est débranché et il n’a accès qu’à son cerveau émotionnel (cerveau limbique) qui lui permet trois actions possibles: fuir, attaquer ou figer.

Donc, pour que l’enfant puisse collaborer et participer activement à la consigne demandée, offrez-lui la possibilité de le faire en mouvement, d’être en action. Par exemple, sauter à clochepied, trottiner, etc.

 

Le visuel et le cerveau

Le cerveau a besoin de repères visuels afin de bien comprendre, d’analyser et d’intégrer une consigne ou une demande. Que ce soit pour chercher les toilettes dans un centre commercial ou encore pour conduire sur la route, nous sommes tous dépendants des signes visuels qui nous entourent. Les repères visuels sont rassurants et apportent une prédictibilité. Votre enfant a besoin de repères dans sa routine pour savoir exactement ce qui va arriver. Il a besoin de ces images, de ces gestes ou de ces petites histoires inventées pour prévoir ou comprendre ce qui va se passer. Et comme le temps est une notion abstraite qui se construit à l’âge scolaire (de six à dix ans), il est doublement rassurant pour lui de se repérer à l’aide de photos ou de dessins à l’intérieur de sa routine.

les-routines-et-si-c-etait-un-jeu-d-enfant4 Accompagner son enfant avec des gestes ou à l’aide d’un exemple concret visible est bénéfique pour lui et le sécurise. Il voudra plus facilement participer et collaborer avec l’adulte. Il peut aussi être très amusant de fabriquer des images en prenant votre enfant en photo et en construisant un tableau avec les images de la routine qu’il a à effectuer. Utilisez ses intérêts, c’est la clé qui vous donnera accès à des routines agréables et positives.

En terminant, impliquez votre enfant à chacune des étapes afin de solliciter son opinion et ses idées. Après tout, comme c’est lui qui réalise les routines, il vaut mieux qu’elles soient agréables! Et si vous n’aviez que cinq éléments du texte à retenir, je vous suggère: mouvement, plaisir, jouer, visuel et ensemble pour réussir!

Je vous souhaite d’agréables moments dans vos routines!

 

Par Laithicia Adam, coach familiale

Fondatrice et directrice de Lili Rescousse.com

 

Références:

https://www.cairn.info/revue-developpements-2010-1-page-17.htm

https://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_06/d_06_cr/d_06_cr_mou/d_06_cr_mou.html

https://www.google.com/search?q=mouvement+brain+gym&tbm=isch&source=univ&sa=X&ved=2ahUKEwiAvtez1KziAhWJv1kKHZymDPoQsAR6BAgJEAE&biw=1366&bih=625#imgrc=Yn-eHW-2lqMEdM:

https://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_01/d_01_cr/d_01_cr_ana/d_01_cr_ana.html

Rockio Pépito, les fondamentaux. Programme d'intégration ludique des réflexes archaïque lien à la sécurité intérieure (Moro et RPP).

Comment intervenir avec portée auprès d’enfants agités, angoissés, opposants ou hypersensibles sans te sentir surchargé?
Les réflexes primitifs: la pièce manquante du puzzle

X