fbpx

Gigoter améliore l’attention - Neuro Gym Tonik« Arrête de bouger, assis-toi et concentre-toi! ». Combien de parents et d’enseignants prononcent ces paroles au quotidien?

En prononçant ces paroles, vous avez la meilleure intention du monde.

Et si c’était l’inverse? Si le mouvement et l’agitation permettaient de stimuler l’attention et d’améliorer l’apprentissage?

Découverte en neurosciences : bouger stimule l’attention

De récentes découvertes en neurosciences révèlent que l’agitation favorise la concentration chez les personnes souffrant d’un trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H).

« Ces enfants ont besoin de bouger pour maintenir leur vigilance. C’est lorsque ces enfants bougent le plus que la majorité d’entre eux performent le mieux. »

 

Mark Rapport, chercheur à la Children’s Learning Clinic de l’University du Centre de la Florida.

Ainsi, taper du pied, se dandiner, sautiller sur place, remuer les jambes, se tourner, se retourner, gigoter sur sa chaise seraient des mouvements dont un enfant ayant un TDA/H auraient essentiellement besoin.

Selon une étude récente publiée dans le Journal of Abnormal Child Psychology, pour mémoriser l’information et exécuter des tâches cognitives complexes, ces mouvements sont absolument nécessaires

Et dans le cerveau, comment ça se passe?  

Gigoter améliore l’attention - Neuro Gym TonikSavez-vous que le centre de l’attention, de l’autocontrôle et de la motricité, sont situés et gérés par la même partie du cerveau, soit la partie frontale?

Lorsqu’on s’arrête pour comprendre le fonctionnement du cerveau, on arrive à une découverte fascinante : neurologiquement, bouger stimule l’attention! Voilà une information qui risque de changer bien des discours!

En effet, en raison de la proximité anatomique, de nombreuses connexions neuronales existent entre les sections « attentionnelle » et « motrice » du cerveau. Puisque les neurones de ces deux aires cérébrales sont connectés, lorsqu’une section est activée, soit l’attention, la seconde, la motricité, risque de l’être également.

Le contraire est tout aussi vrai. Lorsqu’un influx nerveux est envoyé à la zone motrice, les signaux électriques vont également activer la zone d’attention du cerveau.

Gigoter améliore l’attention - Neuro Gym TonikAfin que les apprentissages soient durables et efficaces, nous ne pouvons dissocier activité intellectuelle et activité physique

L’enfant qui s’agite en classe ne cherche pas à déranger et à être « tannant », il cherche au contraire à être attentif!

« Les interventions typiques visent à réduire l’hyperactivité. C’est exactement l’opposé qui devrait être fait pour la majorité des enfants ayant un TDAH. »

 

Mark Rapport, chercheur à la Children’s Learning Clinic de l’University du Centre de la Florida.

 

Une gymnastique qui muscle les neurones!

Vous connaissez le Brain Gym®? Cette approche s’est montrée très efficace dans plusieurs cas dits « TDA/H » et de défis reliés à l’apprentissage.

Le Brain Gym® propose un ensemble de mouvements simples, conçus pour diminuer le stress, retrouver une stabilité émotionnelle, tout en libérant les blocages reliés à l’apprentissage.

Ces exercices produisent une réelle stimulation des fonctions cérébrales et permettent de récupérer ou d’élargir ses capacités d’attention et d’apprentissage.

Envie de voir les bienfaits par vous-mêmes ?

C’est gratuit ! Testez-le tout de suite. 

Reçois 4 exercices incontournables pour l'école

Idéal pour des pauses-actives qui augmentent l’attention.

Découvre la gymnastique des neurones.

 

Ces exercices font la bascule de l’état de stress vers les fonctions supérieures du cerveau.

Invalid email address

Ses origines

Gigoter améliore l’attention - Neuro Gym TonikDéveloppé par le docteur Paul Dennison, le Brain Gym® s’appuie sur 30 ans de recherches et d’expérimentation et rassemble les meilleurs outils de plusieurs disciplines: ergothérapie, acupuncture, yoga, chiropractie, médecine chinoise, neurosciences, intégration sensorielle, etc.

Cette technique a été traduite en plus de 40 langues et est pratiquée dans une centaine de pays.

Plusieurs médecins et neurologues de renom (Dr John D. Ratey, Dr Carla Hannaford…), pionniers dans leur domaine respectif, ont admis que les exercices de Brain Gym® éveillent l’activité cérébrale, favorisent l’apprentissage et l’adaptation au changement, et facilitent la gestion du stress ainsi que l’anxiété liée à la performance.

 

Et c’est magique? 

Les résultats sont étonnants, rapides et parfois même instantanés! Ce qui ressort le plus, c’est une amélioration majeure de l’attention, des compétences d’organisation, des habiletés sociales et des fameuses fonctions exécutives nécessaires au traitement de l’information.

Ces résultats fabuleux ne sont ni miraculeux ni magiques…

… même s’ils remplissent parfois les yeux d’étoiles des parents émerveillés par les progrès de leur enfant!

Les exercices du Brain Gym® se basent sur l’étude de la science du cerveau (neurosciences) et sur l’étude du mouvement (biomécanique).

Comme l’explique le Dr Dennison, chaque zone du cerveau est impliquée lors de l’apprentissage. Ainsi, les zones sensorielles, émotives et cognitives de notre corps sont interconnectées. Pour être disponible à l’apprentissage, l’équilibre entre ces trois sphères (coeur, corps, tête) est nécessaire. Cet équilibre procure la sensation d’être en pleine possession de nos moyens, ce qui facilite beaucoup l’apprentissage.

« Apporter à la société une nouvelle façon d’éduquer nos enfants pour qu’ils puissent apprendre sans échec. »

 

« Nos élèves n’ont pas un problème d’attention, ils ont un déficit de mouvement. »

Dr Paul Dennison, co-créateur de Brain Gym®

Références:
Hannaford, C. (1997). La gymnastique des neurones. Le cerveau et l’apprentissage. (Traduit par M-C Baland). Paris, France : Jacques Grancher éditeur
http://www.difficultescolaires.sitew.com/Le_Brain_GYM.C.htm#Le_Brain_GYM.C
Étude récente publiée dans le Journal of Abnormal Child Psychology
http://donnezdusens.fr/apprendre-par-le-mouvement-decouvrez-le-brain-gym-et-ses-bienfaits-par-paul-dennison/

Questions pour toi !

Dans quelle situation, votre enfant s’agite-t-il ?

Avez-vous testé 4 exercices incontournables pour l’école ? Quels changements avez-vous observé ?

Suite à la lecture de cet article, comment pensez-vous introduire du mouvement à ses devoirs pour lui permettre de stimuler son attention ?

X