Shares

2015-12-07-arrete-de-bouger-et-ecoute-moi– Votre enfant est parfois de type tsunami,  il ne tient pas en place ?
– Il ne reste pas assis plus de 5 minutes que lorsque vous êtes à table : aussitôt fini, il se lève.
– Il n’arrête pas de se tortiller dans tous les sens sur sa chaise.
– Il ne vous écoute pas, vous répétez sans cesse les mêmes consignes ?
– Il part dans tous les sens, commence une matière, sans la finir, et passe à une autre.
– Il vous fatigue tellement il a de l’énergie.

Il a besoin de bouger pour apprendre

Si votre enfant ne tient pas en place, c’est peut-être plus fort que lui. Il a besoin de bouger pour apprendre. Son corps lui envoie des requêtes de bouger car son système nerveux a besoin de compléter son processus de maturation. Peut-être aussi se sent-il en insécurité, et ces mouvements incessants sont un signe qu’il aurait besoin d’être rassuré. Quand le corps est instable, il est difficile de se concentrer et d’être stable sur sa chaise.

Que faire pour le calmer et se calmer en même temps ?

Quelles seraient les solutions pour l’aider à se concentrer et à se sentir plus en sécurité dans son corps ? À apaiser autant les tornades intérieures qu’extérieures ? Nous savons que le système nerveux est dans tout le corps et communique avec le cerveau à toute heure du jour.

Brain Gym offre des mouvements provenant d’une vingtaine de disciplines et conçus spécifiquement pour calmer et stimuler le système nerveux des adultes et enfants afin d’être présents, centrés et disponibles pour apprendre.

Ces mouvements améliorent l’attention, la gestion de soi et des émotions, la mémoire, l’attitude positive, les capacités académiques ainsi que le bien-être en général.

Les exercices de latéralité améliorent la communication et permettront de refaire circuler de l’énergie dans les deux hémisphères cérébraux (droite/gauche).

Les exercices du centrage favorisent l’organisation, nous nous sentirons plus calmes, plus stables, plus centrés.

Les exercices de focalisation, quant à eux, agissent au niveau d’une meilleure concentration. Ils viendront détendre les muscles de leurs tensions.

En découvrant les exercices suivants, vous observerez un état de détente dans votre corps, un sentiment d’être ici et maintenant et prêt à vaquer à vos occupations. Lorsque nous nous sentons non-soutenus, ou insécures face à la nouveauté, notre système sent sa sécurité menacée et active la réponse de stress.

Il est bien évident que nous n’avons toujours accès à notre plein potentiel. Parfois cet état de stress reste présent pendant toute la journée chez l’enfant en plein apprentissage. Beaucoup de zones de son cerveau ne sont alors pas disponibles pour être stimulées, ce qui explique parfois qu’il n’assimile pas bien, ou ne retient pas quelque chose que vous leur avez pourtant expliquée plusieurs fois.

Le Brain Gym fut créé par le Dr Paul Dennison, docteur en éducation. C’est une approche éducative qui utilise des mouvements corporels spécifiques pour améliorer nos capacités, en particulier celle de mieux apprendre.

Voici les 4 mouvements de base de Brain Gym qui permettent de passer de l’état de stress vers un état disponible pour l’apprentissage.

brain-gym-boire-de-l-eauBoire de l’eau

Boire de l’eau redonne de l’énergie en nous réhydratant. Favoriser un bon potentiel électrique (via l’influx nerveux) entre le cerveau/corps  est le premier geste à accomplir afin de faire baisser le stress.

brain-gym-point-du-cerveauPoint du cerveau


Faites un v avec une de vos mains. Placez cette main sur les clavicules et descendez entre la première et deuxième côte. Vous trouverez de petits creux, de part et d’autre du sternum ; placez l’autre main sur le ventre. Frottez pendant une trentaine de secondes en déplaçant le regard lentement de droite à gauche en suivant une ligne horizontale. Inversez les mains et reprenez.

brain-gym-mouvements-croises-neuroMouvements croisés

Assis ou debout, faites des mouvements en croisant le centre de votre corps. Traversez la ligne médiane en déplaçant un bras vers la jambe opposée, de façon à ce que votre main touche le genou opposé. Alternez. Une fois que vous-vous sentez à l’aise dans cet exercice, explorez des variantes qui vous inviteront à redécouvrir votre corps dans d’autres mouvements.

brain-gym-contact-croisebrain-gym-contact-croise-2 Contacts croisés

Assoyez-vous et croisez les chevilles. Étendez les bras devant vous et croisez les poignets ; puis, entrelacez les doigts et repliez les mains ainsi liées devant la poitrine. Gardez la position pendant environ une minute, en respirant calmement, les yeux ouverts ou fermés.

Lorsque vous sentez que c’est suffisant, décroisez bras et jambes, posez les pieds à plat sur le sol et établissez un contact entre le bout des doigts, devant la poitrine ; continuez à respirer calmement.

Ces exercices auront plusieurs résultats positifs sur les enfants en :
– Permettant une concentration et une attention accrues
– Apportant une attitude plus positive et présente
– Favorisant le sentiment de sécurité et une meilleure gestion de soi
– Améliorant les capacités de mémorisation
– Stimulant la communication entre les deux hémisphères du cerveau

Pour en apprendre plus sur ce sujet passionnant

 

Écrit par Carole Bloch, psychothérapeute belge et coach familial et
Cindy Boiteau, conférencière et formatrice en Brain Gym

Articles similaires

Shares

Recevez gratuitement 4 exercices révélateurs

Vous serez étonné de leurs éfficacité !

Télécharger l'affiche gratuite !

 

Ces exercices font la bascule de l’état de stress vers les fonctions supérieures du cerveau.

Bienfaits:  

1- Le stress (physique, émotif et cognitif) relié à l’apprentissage est significativement réduit.
2- Les "manques d’attention" sont beaucoup moins fréquents et durent moins longtemps.
3- L’enfant développe des ressources internes qui soutiennent l’estime de soi et son plein potentiel.

Vérifier votre boîte de réception ou vos courriels indésirables afin de confirmer votre inscription et recevoir l'exercice.

Shares
Share This