activité physiqueL’ activité physique pourrait rendre service à votre enfant ! Il manque de concentration? Sa réussite scolaire vous inquiète?

Diverses études ont démontrés que l’ activité physique chez les enfants favorise le bon fonctionnement du cerveau et l’apprentissage. Les enfants actifs ont plus de facilité à se concentrer, garde le focus plus longtemps et sont aussi plus persévérant grâce à la formation de nouveaux vaisseaux sanguins et de neurones.

Un esprit sain dans un corps sain

Ce vieil adage est de plus en plus vrai. Oui nous savons qu’il est important de bouger pour les enfants. Oui nous savons que l’ activité physique permet à nos amours un meilleur développement des os et des muscles, améliore la force et l’endurance, aide au contrôle du poids corporel. Nous savons aussi maintenant qu’en étant actifs, les enfants acquièrent une meilleure estime de soi en développant leurs aptitudes et capacités. Ça les aides également à réduire le stress et l’anxiété.

Selon un article du Canadian Education Association (CEA), des chercheurs affiliés au Children’s Hopsital of Eastern Ontario Research Institute montrent que l’activité physique à des bienfaits important sur le cerveau. L’ activité physique aiderait au développement du système nerveux, favoriserait les fonctions cognitives comme la mémoire et l’apprentissage et augmenterait la facilité de concentration.

L' activité physique aide à la concentrationSon avenir est important

Comme tous les parents, vous voulez le meilleur pour vos enfants. Les résultats observés dans les études révèlent des résultats scolaires des enfants physiquement actifs supérieurs aux enfants plus sédentaires. Les jeunes qui sont plus en forme ont une plus grande facilité à prendre des décisions, à s’organiser, à planifier et à suivre des directives notamment grâce à un hippocampe plus volumineux qui permet d’obtenir des meilleurs résultats aux tâches cognitives qui évaluent la mémoire relationnelle. L’ activité physique améliore aussi la performance scolaire des enfants avec un déficit d’attention et d’hyperactivité.

Il n’est jamais trop tôt pour commencer

Le plus tôt sera le mieux! Votre enfant a besoin de vous pour l’encourager et l’aider à se développer. Il y a plusieurs façons de le faire. Intégrer une activité physique à votre routine familiale, ne serait-ce que de prendre une marche. Passez du temps à l’extérieur avec eux, vous joindrez l’utile à l’agréable. Offrez-leur de faire un sport qui leur tente. Pour débuter, mettez l’accent sur le divertissement. En les libérant du stress de la compétition, l’activité sera plus plaisante. L’esprit de compétition viendra bien assez vite.

Voici quelques idées pour faire bouger et stimuler le cerveau des enfants :

  • faire des courses à relais pour épeler ou classer des mots, sauter en épelant
  • jouer au mot musical : des mots fréquents indiqués sur un cercle, on tourne autour au son de la musique. À son arrêt, chacun lit le mot en face de lui
  • se lancer une balle en se posant des questions sur la conjugaison
  • faire des suites logiques avec des positions (assis, debout, penché, etc.)activité physique enfant

Créez aussi vos propres jeux selon les intérêts de votre enfant.  Il existe aussi des mouvements qui non seulement aide à gérer le stress relié à l’apprentissage mais qui permettent aussi de favoriser l’activité cérébrale. Vous les trouverez ici : ECAP

De plus, le fait d’être actifs avec eux est aussi bénéfique pour vous. S’il n’est jamais trop tôt pour commencer, il n’est jamais trop tard non plus!

 

Et vous, quels sont vos trucs, idées et activités pour faire bouger votre descendance? Partagez-les avec nous!

[et_bloom_inline optin_id=optin_11]

Merci, vos exercices plaisent beaucoup à mes deux grands garçons de 6 1/2 ans et 7 1/2 ans.

Le lundi suivant la formation, à la sortie de l'école, ils m'ont dit avoir utilisé le contact croisé tout seuls, l'un avant de lire un texte devant toute la classe, et le deuxième parce qu’il se sent trop énervé et stressé pour travailler.

Le premier m'a dit "J'ai réussi à lire le texte devant tout le monde ! " Et le deuxième m'a dit : "J'étais plus calme après pour travailler."

C'est un grand bonheur pour moi de savoir qu'ils peuvent trouver les ressources en eux et sans moi. C'est rassurant. Ce n'est que le début.

J'ai transmis les infos de votre formation à presque une centaine de personnes, j'espère qu'elles auront la curiosité d'aller voir.

Amitiés

Julie Dumouchel

Maman, Paris

X