Stress, angoisse, opposition, crises… Réussir à passer au travers sans t’essouffler

Stress, angoisse, opposition, crises… Réussir à passer au travers sans t’essouffler

3 pistes pour rendre l’enfant plus empathique 

par | Mai 6, 2022 | ❤️, Apprentissage, Bienveillance, Empathie

3 pistes pour rendre l’enfant plus empathiqueAvez-vous déjà vu un enfant s’émouvoir pour un chaton errant? Le même enfant qui arrachera le jouet de son frère ou sa sœur ou encore qui mangera tous les bonbons sans en laisser pour ses amis. Comment est-ce possible d’avoir des comportements aussi contradictoires. Qu’est-ce qu’en pensent les neurosciences? Comment aider l’enfant à être plus sensible et plus empathique à l’autre? 

« L’empathie est la capacité à ressentir les sentiments, les émotions, les intentions d’une autre personne et à les comprendre. » Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau.

Les enfants sont égocentriques! 

Freud, fondateur de la psychanalyse, a fait fausse route en décrivant l’enfant comme un petit être égocentrique, tourné vers ses propres besoins et prêt à tout pour les combler. À la lumière des données actuelles, l’enfant serait-il vraiment un être égoïste et dépourvu d’empathie?

Les observations en neurosciences affectives affirment le contraire. Les enfants éprouvent de l’empathie dès leur plus jeune âge, en offrant un câlin ou un regard empreint de tristesse face à la détresse de l’autre. L’enfant est capable d’exprimer sa sensibilité, tant verbalement que physiquement, et ce, naturellement, dès la petite enfance. 

Les bienfaits de l’empathie chez l’enfant:

  • Relations plus positives et harmonieuses.
  • Développement de ses compétences sociales.
  • Meilleur respect des règles.
  • Capacité à s’autoréguler et à se discipliner.
  • Savoir comment prendre soin de soi et des autres.

Plus l’enfant est empathique, moins il sera agressif. Il trouvera en lui l’espace pour accueillir ses émotions et de les nommer sans recourir à la violence. Il développera son intelligence émotionnelle, sera un meilleur communicateur, et un humain plus heureux et davantage bienveillant .

«L’empathie aide à ce que l’on se comprenne mieux et participe au bien-être du monde.» Stéphanie Couturier, psychomotricienne.

L’apprentissage se fait d’abord par imitation 

L’équation est simple: plus les adultes autour de lui offriront une présence sensible et empathique à ce qu’il vit, plus l’enfant accordera de l’importance à ses émotions et plus il pourra être sensible à ce que les autres vivent.

Par une éducation chaleureuse où l’on encourage et renforce les agirs positifs, accueille et reconnaît le vécu émotif de l’enfant, tel qu’il est dans le moment où il est et où l’on soutient le développement cognitif et émotionnel de façon harmonieuse.

3 pistes pour rendre l’enfant plus empathiqueConsoler, c’est continuer à développer le souci de l’autre. 

Répondre à l’appel à l’aide du bébé c’est lui signaler que ses besoins sont importants et répondus et qu’il peut puiser en nous la sécurité émotive et affective dont il a besoin pour se sentir en sécurité et s’apaiser.

Laisser pleurer un bébé, « serait un moyen infaillible de détruire sa capacité d’empathie », car les pleurs sont le seul moyen de communication du bébé. Léa Gouz-Cymerman, psychologue.

Les étapes de développement de l’empathie

  • L’empathie affective est le premier pas que l’enfant fera en développant sa capacité d’identifier les émotions d’autrui.
  • L’empathie cognitive apparaîtra, vers 4 ans, par la capacité à se mettre intellectuellement à la place de l’autre.
  • L’empathie mature viendra entre 8 et 12 ans, lorsque l’enfant pourra se mettre émotionnellement à la place de l’autre.
  • La sollicitude empathique, sera maîtrisée lorsque l’élan altruiste de prendre soin de l’autre s’exprimera.

L’enfant n’est pas « équipé » complètement dès sa naissance. Ce n’est que vers 5 ans que l’enfant réalise que les autres pensent parfois différemment et qu’ils n’ont pas les mêmes connaissances que lui. Ces données permettent de l’accompagner en respectant son rythme de développement.

3 besoins et 3 astuces pour développer l’empathie 

3 pistes pour rendre l’enfant plus empathiqueL’enfant aura besoin d’apprendre à :

  1. Mettre des mots sur ses émotions et identifier les sensations qu’il peut vivre dans son corps.
  2. Savoir départager ce qui nous appartient et ce qui appartient à l’autre.
  3. Se mettre à la place de l’autre et avoir le souci de le comprendre et vouloir son bien. 

Oui, et comment?

  1. Utiliser des livres d’histoires et discuter des émotions que vivent les personnages dans un livre d’histoire. L’amener à développer la compréhension de l’émotion vécue par l’autre. Lui demander: toi, comment te sentirais-tu?
  2. Faire des jeux de rôles pour lui faire expérimenter des situations du quotidien où il peut vivre de la colère, de la tristesse et ou vous le consoler. inverser les rôles et amenez le à identifier ce qu’il ressent dans son corps, comment il se sent dans son cœur et ce qu’il se dit dans sa tête.
  3. Le mettre en contact avec d’autres réalités et d’autres cultures par des lectures, des vidéos, de la musique, du théâtre etc. Lui demander de se mettre dans la peau de l’autre en tentant de le questionner sur comment lui vivrait cette réalité si elle était la sienne.

Que fais-tu pour encourager l’enfant à nommer ses émotions et à les reconnaître?  

 

Références : 
https://www.lesapprentisparents.fr/2019/04/09/4-astuces-pour-developper-lempathie-chez-lenfant/Haut du formulaire
https://www.journaldesfemmes.fr/maman/guide-des-parents/2598884-empathie-chez-l-enfant/
https://habilomedias.ca/ressources-p%C3%A9dagogiques/d%C3%A9velopper-l%E2%80%99empathie-chez-les-enfants-et-les-adolescents
https://apprendreaeduquer.fr/outils-empathie-enfants/
https://anti-deprime.com/2018/03/03/developper-lempathie-chez-enfants-1/

Profil d’entreprise Google de Neuro Gym Tonik

2 Commentaires

  1. Hadjali

    Ah mon dieu, je trouve ça génial de participer à tes formations, en plus de faire des exercices très simples à reproduire avec les enfants. Un grand merci pour l aide précieuse que tu nous apporte dans notre quotidien autant qu une éducatrice, parent, intervenant en général. Bonne fête des mères et je vous une belle journée et belle réussite. Djedjiga Hadjali

    Réponse
    • Cindy Boiteau

      Merci Hadjali d’avoir pris le temps d’exprimer votre appréciation envers nos formations, ça fait chaud au cœur de te lire. Une merveilleuse fête des mères à toi et merci pour tout ce que tu permet de nourrir, de vivre et de libérer chez les enfants. Ensemble, notre portée est encore plus magnifique.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Infolettre

Reçois gratuitement des outils et des ressources pour améliorer et prévenir les difficultés d’attention, d’apprentissage et de comportement des enfants (0-12 ans)

Nouvelle formation incluant le RESET

Comment aider l’enfant stressé et le sécuriser tout en restant zen!

⭐ Connais-tu Rockio Pépito? ⭐

Rockio, c’est le superhéros de la sécurité intérieure. Lui aussi vivait de l’anxiété, de l’opposition et de l’hypersensibilité… Jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il n’en était pas responsable, que son réflexe de Moro et de RPP en était la cause de ses problèmes! 😮
👉 En savoir plus sur Rockio…

X